Prenez les Cullen, ajoutez-y un mariage raté, les Volturis et vous obtiendrez twilight-trahison...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alerte, danger[PV Julian L. Williams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ A emménagé le : 23/04/2012
♪ Messages : 232
♪ Age : 24
♪ Je vis à : la Push
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Texte alternatif! Texte alternatif! Mais qu est-ce que vous voulez que je vous dise? C est moi et puis basta!
♪ My love : C est assez compliqué: mon amoureux est avec ma cousine
♪ Sur l'avatar? : Julia Jones
♪ Copyright : /
♪ Derrière l'écran : Intisar

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Alerte, danger[PV Julian L. Williams] Ven 4 Mai - 15:15

Leah et Sue avaient quitté la réserve pour se rendre en ville, en milieu d'après-midi. Les deux femmes devaient acheter de nouveaux vêtements pour Seth.
Depuis qu'il était devenu loup-garou, le garçon mangeait comme quatre - comme tous les adolescents mais là, s'en était inquiétant - et, du coup, prenait plus de poids et grandissait plus rapidement que d'habitude et on devait donc souvent lui racheter des habits, les anciens devenant trop petits. Pour Leah, par contre, Sue en achetait beaucoup moins: elle ne grandissait plus et ne prenait que deux-trois kilos de temps à autres.
Il fallut pas mal de temps, aux deux femmes, pour trouver des vêtements qui pourraient aller au benjamin de la famille qui, au lieu de venir avec elles, avait préféré retrouver Sam et le reste de la bande. Sa mère ne l'en avait pas empêcher et s'était donc tourner vers sa fille pour venir avec elle. Leah, qui ne supportait pas toujours d'être à longueur de temps avec les garçons, avait accepté sans l'ombre d'une hésitation.
En fin de journée, alors que le soleil commençait à se coucher, Sue et Leah se séparèrent: alors que la première partit en direction de la réserve, la deuxième alla voir Charlie.
L'Indienne commença par aller voir au commissariat mais, comme le chef était parti depuis une quinzaine de minutes, elle alla voir chez lui.
La jeune femme allait tout les jours voir l'homme, pour savoir s'il n'avait pas des nouvelles de sa fille, Bella: elle ne faisait pas ça pour enfoncer le couteau d'en la plaie mais pour rassurer Sue qui, malgré le fait que la jeune fille soit retenue prisonnière par des vampires qui n'avaient pas l'air d'avoir le téléphone, s'inquiétait, un peut,de ne pas avoir de nouvelles de la jeune humaine. Arrivée devant la maison des Swan, Leah sonna et attendit quelques minutes que Charlie vienne lui ouvrir.

- Leah! Le salua-t-elle.
- Charlie!
L'homme semblait fatigué et inquiet, ses cheveux étaient en pagaille et il était mal rasé. Il portait toujours son uniforme de policier avec son arme à la ceinture.
La jeune femme avait le visage d'une personne qui n'a pas de problèmes, ses cheveux noirs lui arrivaient aux épaules et était vêtue d'un T-shirt, d'un short et de basket.

- J'espère ne pas déranger... Commença la jeune fille, comme à l'accoutumer.
Charlie fit non de la tête et lui proposa d'entrer. La louve refusa en disant qu'elle n'en avait pas pour long. Elle lui demanda s'il avait des nouvelles de sa fille. Il lui répondit que non, comme tous les autres jours, et, comme tous les autres jours, lorsque Leah s'apprêta à parti, Charlie lui demanda de prévenir si, du côté de la réserve, ils avaient des nouvelles et, comme tous les jours, elle promit que les siens appelleraient en cas de changement.
La nuit était tombée mais Leah rôda pas mal de temps, dans les rues de Forks. Au bout d'un moment, elle finit par s'asseoir sur les marches d'un escalier menait à une petite maison.
Généralement, personne, ou presque, ne traîne dans la petite ville, lorsque la nuit tombe et, comme tous les autres, Leah serait rentrer chez elle, si l avait plus mais, par miracle, il n'avait pas plus de la journée et il n'avait pas commencer à pleuvoir; la jeune femme était donc restée en ville.
Après plusieurs minutes, elle senti une odeur qu'elle connaissait que trop bien: c'était l'odeur des buveurs de sang. La louve se leva. Il n'y avait qu'un buveur de sang et il ne faisait pas parti du clan des Cullen. La jeune Clearwater avait entendu dire qu'un clan de sangsues carnivores s'était installé en ville et qu'il détenait Bella. Elle ne les avait encore jamais rencontrer mais elle se doutait que la sangsue qui était faisait parti de ce clan.

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Alerte, danger[PV Julian L. Williams] Sam 5 Mai - 13:45

Je me leva, j'étais étalé en travers de mon lit. Comme à mon habitude je ne portais pas de chemise pour dormir, mais un pantalon. Le soleil me brulait les yeux et je toucha ma chevalière par reflexe. Je me retourna dans les draps afin de me mettre sur le dos quand je vit un petit supplément dans mon lit. Une jeune femme, chatain aux mèches blondes, si je me rappelait bien, ses yeux étaient verts hier soir... Elle avait une marque dans le cou, deux petits points. Je souris et m'approcha d'elle, lui caressant les cheveux, les épaules, le cou, avant de me mettre à embrasser celui-ci. Bien qu'endormis, elle m'esquissa un sourire, et j'alluma la musique qui était rythmée. Alors que je passais ma main le long du dos de la jeune femme nu dans mon lit, je bloqua au niveau de ses hanches. Une troisième mains? Je plissa les yeux un instant avant de réffléchir, il n'avait jamais était question de trois mains hier soir... Je me pencha au dessus d'elle, pour voir une brune. Je soupira un instant, la brune me reluka et je n'eus le temps d'activer la machine qu'elle s'était redressée pour m'embrasser. Je lui rendit son baiser avec ferveur alors que sa main se déplacait sur mon torse puis vers mon entre-jambe avant de commencer à déboutonner mon pantalon. Tout en lui caressant les clavicules, j'attrapa mon portable sur la table de chevet pour voir que j'avais sept messages, quinze appels en absences, et surtout qu'il était quatre heure de l'après-midi. "Ah, désolée ma belle, je sais que je suis une bête de sex, mais j'ai à faire..." Je remonta ma braguette avant de sortir du lit et d'embrasser une dernière fois la brunette qui si je m'en rappel bien était la livreuse de pizza... Peu importe, elle finiera de toute façon en casse-croûte. J'attrapa une de mes chemises et l'enfilla avant de mettre ma paire de Ray-Ban sur le bout du nez et de sortir de la chambre d'hotel. Le mec qui avait occupé la chambre voisine me toisa d'une façon bizzare, sa nuit avait du être des plus bruyante de l'histoire. J'appuya sur le bouton d'ascenseur avant de m'engouffrer dans lengin qui avait une vitesse d'escargot. Quand je traversa le hall d'accueil la receptioniste me souriit et me fit un petit clin d'oeil discret, j'avais couché avec elle dans la buandrie de l'hotel il y a deux jours de ça et m'avait gratifée son numéro de portable sur le col de ma chemise. J'aurais pu la tuer rien que pour avoir sali ma chemise d'ailleurs... mais j'étais assez de bonne humeur, j'allais enfin pouvoir démollir Cullen. C'est avec un sourire sadique que je grimpa dans ma mustang et fit rugir le moteur pour m'engager vers Forks, à 2h de route.

***Deux heures après***

Alors que je me garais dans un crispement de pneu sur le parking du lycée, ma soeur s'avança vers moi d'un pas chancelant. Elle était éxcitée de savoir qu'on allait reprendre les cours. Personnellement, ça me foutait la nausé, mais si c'était un moyen d'avoir Cullen en face de moi et de le voir impuissant.... bref j'ai dis oui. Je sortis de la voiture et elle vint de placer devant moi à vitesse vampirique. J'attrapa ses mains et elle entrelaça nos doigts. Beaucoup de gens pouvaient juger la relation que j'avais avec ma soeur de bizare voir tordu... seulement personne ne l'avait affirmé, ils mourraient tous avant! Je lui embrassa la joue avant d'attraper son visage entre mes mains. Elle me toisa avec son regard d'enfant éternel et me sourit avant de retirer mes lunettes avant de les mettres au dessus de ma tête " Julian, t'es yeux sont magnifiques, ne me les cachent pas... " Je lui sourit, avec ma soeur j'étais comme qui dirait naturel, et je la fixa dans le blanc des yeux avant de lui citer quatre vers de Baudelaire "Son teint est pâle est chaud; la brune enchanteresse A dans le cou des airs noblement maniérés; Grande et svelte en marchant comme une chasseresse, Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.". Elle baissa les yeux et m'attrapa les mains avant de mordre dans l'une d'elle. Je lui sourit et la laisser aspirerun peu de "mon sang". Elle adorait le fait que je lui compte des poèmes, et elle aimait par dessus tout me mordre. Mon autre soeur elle ne s'y risquerait pas, je lui arracherait la tête si elle le faisait, Lily était la seule éxception à toutes règles que j'imposais. Par notre petit jeu, nous étions devenus inséparrable et liés à jamais, c'était un lien qu'on ne pouvait briser, d'une part parce qu'on ne voulait pas, etd'autre par, parce qu'on ne pouvait pas. Grossièrement, j'étais comme qui dirait marié à ma soeur, par cet échange habituel qu'on faisait, elle était devennue mienne, et je lui appartenait. Elle pouvait me torturer, que je l'applaudierais! Je la relacha et attrapa un dossier se trouvant sur le siège passager aavant de le lui tendre [color=#5A8381]"Voilà ma belle, remet le à Davon, il saura quoi en faire..."[color] Elle relacha mon bras et se lêcha les lèvres avant d'attraper le dossier et de fouiller à l'intérieur. Je lui sourit et la plaqua contre ma voiture, qui fut plus secouée que ma soeur et je lui caressa la joue "Hop, interdiction de regarder à l'intérieur ma belle... je te prépare une surprise, ne gâche pas tout car dans l'histoire, sera toi la plus déçu si tu lis..." Elle fit la moue et je remonta dans ma voiture. Elle m'embrassa la joue une dernière fois et monta dans sa ferrari avant de démarrer en trombe en direction de l'aéroport. Je demmara ma bagnole et me dirigea vers un quartier de bourge, je m'arrêta trois rues avant d'arriver à la maison de Cherry, cette jeune femme qui ressemblait traitsr pour traits à la seule qui fut battre mon coeur. Un odeur épouvantable se trouvait dans le coin, comme une odeur de poisson pas frais, d'oeuf pourri ou bien de chiens mouillé, c'était fortement désagréble. Je traversa plusieurs jardin, longeant les maisons, l'odeur provennait d'une de ses maisons... a chaque pas que je faisais, cette odeur de cadavres de trois semaines s'accuentuais. Ma soeur n'aurais pas fais ça... elle était trop douce pour laisser un corps dans cet état la, non Lily l'aurais sans doute brulé en disant une petite prière... Mes sens étaient en alertes et mes crocs se baissait. Ce n'était jamais bon signe ça... un danger rodait. Ca ne pouvait pas etre un vampire, car mes poils ne s'étaient pas hérissés, et alors que je m'approchait de l'odeur de fermatation, je découvrit que mon "cadavre" respiré. Je me figea et avança à pas leger, ne faisant aucun bruits, moi même je ne détectait pas mes pas dans l'herbe fraiche. Il faisait nuit à présent, et je me retrouva nez à nez avec... une nana? Je n'avais jamais de tel créature... une femme avec cette odeur, c'était tout bonnement répugnant. A croire qu'elle ne prenait jamais de douche. Je plissa le nez et fixa la jeune femme, son regard noir me lançait des éclairs, elle se voulait sans doute menacante. Mais me donna plutot un effet de répugnance, beurk, je ne boirais pas le sang de cette folle, c'était tout simplement dégoutant. "Tu zapes les moments de la douche ou t'es juste pas chanceuse avec cette odeur infecte que tu portes?" Je me moquais bien de se qu'elle pouvait épprouver, je fronça légèrement les sourcils en voyant qu'elle aussi plissée le nez, et que ma phrase ne semblait pas l'étonner, comme si que c'était normal, que moi, je la trouvait écoeurante.

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ A emménagé le : 23/04/2012
♪ Messages : 232
♪ Age : 24
♪ Je vis à : la Push
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Texte alternatif! Texte alternatif! Mais qu est-ce que vous voulez que je vous dise? C est moi et puis basta!
♪ My love : C est assez compliqué: mon amoureux est avec ma cousine
♪ Sur l'avatar? : Julia Jones
♪ Copyright : /
♪ Derrière l'écran : Intisar

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Alerte, danger[PV Julian L. Williams] Sam 5 Mai - 15:06

La louve, tout comme la sangsue, avait le nez froncé, ne pouvant supporter l'odeur qui emmenait de l'autre.
- Tu zapes les moments de la douche ou t'es juste pas chanceuse avec cette odeur infecte que tu portes? Finit par demander la sangsue.
- C'est à moi que tu demande ça? Rétorqua du tic au tac Leah qui s'était attendu à une remarque désobligeante.
La jeune femme avait répondu froidement mais, intérieurement, elle avait été surprise de la question de la sangsue: lui et sa famille n'avaient jamais entendu parler des loups-garous? Et s'ils en avaient entendu parler, en avaient-ils déjà vu en vrai? S'ils en avaient déjà vu, ils devaient sûrement savoir qu'ils avaient une odeur insupportable, pour eux, donc, la sangsue, en face d'elle, réagissait-elle comme ça juste parce que c'était une fille et que, généralement, se sont les garçons qui deviennent des loups? Lui et sa famille, s'avaient-ils, au moins, avant d'arriver en ville, que, dans la réserve d'à côté, il y en avait toute une meute qui les détesterait autant qu'eux les détesterait?
Le buveur de sang et la louve s'observèrent plusieurs minutes. Lui avait un regard dégoûté. Elle, ses yeux lançaient des éclairs. Il la regardait avec un tel dégoût qu'elle avait l'impression d'avoir en face d'elle un Cullen mais en pire.
Une porte, un peut plus loin, s'ouvrit. Un homme sortit de la maison avec un sac poubelle dans chaque mains. Il déposa les poubelles à sa droite et,a avant de rentrer, se tourna vers Leah et le buveur de sang et leur dit:

- Vous devriez rentrer, les jeunes, les rues sont peut sur en pleine nuit.
La louve et le garçon tournèrent à peine la tête dans sa direction mais ils l'avaient entendu. L'homme avait remarqué les regards haineux que les "jeunes", comme ils les appelait, se lançaient et menaça:
- Si vous causez le moindre problème, je vous jure que j'appelle la police!
Leah doutait que le fait qu'il appelle la police changerait grand chose: Harry, le père de la louve, avait, de son vivant, été un ami du chef de la police, Charlie, et elle doutait qu'il arrêterait la fille d'un vieil ami. Il rentra et les deux ennemis se regardèrent encore un moment. Plus ils se regardaient, plus la sangsue semblait dégoûté.
- Tu n'as donc jamais vu de loup-garou? Finit par demander la louve qui commençait à être sur les nerfs et qui aurait très certainement finit par devenir folle si le silence n'avait pas fini par être rompu.
La louve crut voir un sourire sadique se dessiner sur les lèvres de la sangsue.

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Alerte, danger[PV Julian L. Williams] Dim 6 Mai - 5:53

" Tu n'as donc jamais vu de loup-garou? " Je n'avais pas prévu ça dans mon planning... Les derniers loups auxquels j'avais eu à faire c'était il y a plus de 450 ans au moins. En Amérique du Sud, Argentine, qu'une bande d'allumés. Cependant, je ne me souvenais pas de cette même odeur. Non pour peu que ma mémoire fonctionne, on se battait pour assouvir la même volonté: la soif de sang. Je sentais son regard sur moi, si c'était l'une d'entre ces saloprie, il fallait absolument que je retrouve ma soeur, et la protège, dans ce cas là, hors de question qu'elle vienne vivre à Forks. Cependant que ma mémoire passait mille informations seconde, je fit un drôle de rapprochement entre les Cullen et ce loups infecte, elle ne devait pas être l'animal que j'avais croisé 400 ans plutôt, son odeur était différente, elle me donnait l'impression d'un chien gâleux, elle semblait plus abordable que les vermines de l'époque, ceux que j'avais exterminé car ils s'en étaient pris à ma soeur en chasse. Celle que j'avais devant moi, n'était pas la bête sauvage que j'avais rencontrée, se qui à mes yeux la rendait vulnérable, une chaleur émanait de son coeur, elle n'avait rien à voir avec les loup-garous d'Argentine, malgrès toute l'émotion qu'elle mettait dans son regard pour m'arracher de l'effrois, je n'étais guère imprésionée. Elle ne semblait pas se nourir de sang, ni humian ni animal, ça ne serais qu'un vulgaire pion dans le jeu. Je la relooka de haut en bas, elle était assez sèche pour une fille, et j'eus un sourire assez pervers si ce n'est démoniaque sur les lèvres. Vu qu'elle semblait révulsée des vampires, elle n'appréciait sans doute pas les Cullen, elle serait donc une excellente car à mon jeu. Cependant, je souhaitais la laisser dans le doute, concernant se que je pouvais bien savoir des loup-garous en ignorant sa question. "Comment te nomez tu gamine?" Je n'allais pas déclencher une émeute ce soir, ce n'était pas le but, non, je voulais apprendre plus sur cette femme et son espèce, s'il ne me nuisait pas, je n'avais aucun interet à les tuer... pas pour l'instant. Mon but premier était d'anéantire Edward, ce fumier de Cullen. Pour la première fois, je venais à peu prêt en paix. Elle ne me répondit pas immédiatement, analysant les traits de mon visage, j'eux envie de lui en coller une quand à sa lenteur à répondre mais me retint pour le moment. Comme elle ne réagit pas, je repris la parole. "Je ne te tuerais pas, si c'est la question que tu te poses... Du moins tant que tu ne m'emmerde pas, je serais sympa!" Cette fois c'est elle qui me relooka de haut en bas, elle jugea une dernière fois mon expression, seulement j'avais le regard impassible, elle regarda autour d'elle pendant une seconde avant de me toiser de nouveau "Toi d'abbord sangsue". J'eus un petit sourire en coin, c'était formelle, elle n'aimait pas les vampires, et par conséquant ne devait pas supporter les Cullen non plus. Je leva les paumes de mains vers elle, pour lui montrer que ne plaisantais pas, je n'allais pas l'attaquer ce soir. "ouh, qu'on est corraice...". J'avais mis de l'humour dans ma voix, avant de détendre un peu l'atmosphère, j'avais un but précis en tête, un plan commençait à se mettre en place, et je la vis toujours sur la défensive, je soupira et leva les yeux au ciel. "Bon, pas d'humour: je note..." Je la toisa sérieusement, et guetta l'expression qu'elle allait tirer tirer à l'entente de mon nom. "Julian, le seul et unique!" Je lui servis un de mes autres sourires ravageur quand je vis son expression se modifier, apparement, avant même d'y avoir mis les pieds, mon nom, et ma famille y était déjà connu... Quoi de plus banal dites moi? Les Williams, et surtout moi, inspirant la peur à bien des personnes.

Spoiler:
 

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ A emménagé le : 23/04/2012
♪ Messages : 232
♪ Age : 24
♪ Je vis à : la Push
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Texte alternatif! Texte alternatif! Mais qu est-ce que vous voulez que je vous dise? C est moi et puis basta!
♪ My love : C est assez compliqué: mon amoureux est avec ma cousine
♪ Sur l'avatar? : Julia Jones
♪ Copyright : /
♪ Derrière l'écran : Intisar

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Alerte, danger[PV Julian L. Williams] Dim 6 Mai - 10:54

[Tu es tout excusé, moi aussi, je crois que j'avais pas beaucoup d'inspiration...]

- Comment te nomes-tu gamine? Demanda-t-il en ignorant royalement sa question et en la regardant de la tête aux pieds.
La louve ne répondit pas tout de suite. Le fait qu'elle ne réponde pas avait l'air d'agacer le buveur de sang. Le fait que ça l'agace ou pas ne dérangeait pas le moins du monde Leah qui ne comprenait pas pourquoi elle devait lui donner son nom, surtout s'il était bien se qu'elle pensait.

- Je ne te tuerais pas, si c'est la question que tu te poses... Du moins tant que tu ne m'emmerde pas, je serais sympa! Reprit-il, comme pour la mettre en confiance.
- Idem pour moi! Rétorqua Leah qui n'était toujours pas prête à lui donner son nom.
La louve le regarda de haut en bas et lui fit comprendre que c'était à lui de commencer. Il eut un sourire en coin avant de dire:

- ouh, qu'on est coriace...
Il avait essayer de faire un peut d'humour mais ça n'avait servit qu'à mettre la louve sur la défensive. Lui avait l'air de l'avoir compris et lui dit qu'il avait noté qu'il ne ferait pas d'humour et se présenta:
- Julian, le seul et unique!
Julian offrit un autre de ses sourires à la louve tandis qu'elle eut un mouvement de recule involontaire. Il appartenait bel et bien au nouveau clan de vampires non végétariens qui s'était installé en ville - s'il n'y avait pas d'autres buveaurs de sang du nom de Julian qui s'étaient installé dans la ville ou dans les alentours. D'après ce qu'elle savait, le clan retenait Bella, était au service des Volturi - elle n'avait jamais vraiment bien compris qui était ce clan de vampires ennemi des Cullen - et s'était installé à Forks juste pour nargué Edward.
La louve attendit encore quelques secondes, avant de se présenter:

- On m'appelle Leah.
Elle préféra de pas lui donner son nom de famille, Sam lui ayant répété maintes fois, à elle et aux plus jeunes loups, de ne pas trop divulguer d'informations sur elle ou sur la meute aux nouveaux vampires de la ville mais Julian sembla presque heureux que la "gamine", comme il l'appelait, réponde enfin à sa question.
Leah le trouvait tout de même bizarre. Elle avait toujours trouver les vampires bizarres mais là, il avait quelque chose qui lui semblait encore plus bizarres que les autres. Peut-être est-ce parce que lui était carnivore et que les vampires vivant à proximité de la réserve avaient toujours été végétarien? Non. C'était autre chose mais la Quileute n'aurait su dire quoi!


_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Leah Clearwater le Dim 4 Nov - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Alerte, danger[PV Julian L. Williams] Sam 26 Mai - 2:09

Leah? Beurk que c'est moche. Quoique ça lui allait bien. Je me retint de sourire. Mais je ne put m'empêcher de sourire quand à son geste de recule lorsque mon nom lui parvint aux oreilles. J'aurais pu en sauter de joie, l'espace de cinq secondes et trente deux centiemes elle fut déconcentrée, et en l'espace de deux secondes soixante elle avait eu peur. J'avais envie de frapper dans mes mains. Je regarda autour de moi, constituait de plusieurs maisons se ressemblant toutes, seul leurs couleurs changeaient. Mal grès la nuit qui pesait sur nous, je distinguais que bien les couleurs, du jaune, du blanc, du vert, du bleu, mon dieu que les gens d'aujourd'hui pouvaient avoir mauvais gouts!!!! Je regarda la gamine en face de moi, elle devait avoir 16 ou 17 ans pas plus, mais elle en parraissait en avoir 18, elle était plus petite que les loups d'Argentine, mais bon, aujourd'hui les humains sont de plus en plus , bien que par son statut de loup elle était plus grande que la moyenne dont je parlais. Je secoua la tête me rendant compte que je réflaichissais pour rien, vu que j'en avait rien à faire de son cas. "Il est charmant l'endroit... quoiqu'un peu trop... coloré à mon goût!" J'imita un frisson, et regarda par dessus l'épaule de Leah, ou une bande de jeune faisait la fête dans une maison à deux rues. Une fille s'avanca vers nous et je souris. "Ouh... je crois que je pourrais m'y faire à l'endroit en fin de compte...". Elle avait à peine 16 ans et tenait une clope à la main. Elle s'approcha de nous et passa sa main dans ses cheveux aux refflet roux "Bonsoir, huuum... vous n'auriez pas un portable, on c'est égarée et.. bref j'aimerais télèphoner s'il vous plait..." Elle rougit de plus belle en croisant mon regard, et baissa les yeux en fouillant un briquet dans sa poche, je lui tendis le mien et sortis mon portable sous le regard de Leah, me voir prêt d'une humaine devait la mettre à mal et je sentais une tension entre nous, quand sa main se mit à trembler doucement, je souris de pleins dents en rajoutant à l'adresse de l'adolescente "Pour toi ma chérie, j'ai même une chambre d'hotel et un lit que tu n'oublieras pas " Je fis un clin d'oeil à la petite pendant que Leah peinait à contenir sa rage, "Comment t'appelles tu ma belle?" Elle alluma sa cigarette et me rendit mon briquet, inspirant à pleins poumons. "Sara... tu veux venir avec nous à la soirée?" Je la regarda et rit doucement en regardant Leah, pendant que Sara composait le numéro. "Non merci, mon amie que tu voit n'ai pas très drôle, elle n'apprécie pas ce genre de soirée, mais on se reverra Sara, je te le promes!" J'avais pris un air sérieux sur les derniers mot avant de sourire sans ouvrir la bouche et de reprendre mon téléphone et de le fourer dans ma poche. Je me retourna vers Leah avec l'envie de parier qu'elle voulait me tuer à ce moment précis. Je voulais voir s'il était facile de la mettre en pétard ou pas. "Oh, ne sois pas jalouse, s'il y a de la place pour une fille dans mon lit, pourquoi pas deux!"Je souris et me rappela que je ne devais pas trop la mettre en pétard non plus si je voulais éxécuter mon plan comme je le voulais. Et je ris doucement. "Encore une fois c'est de l'humour, mon dieu, tu ne ris jamais? Ta vie ne doit pas être très jouissive... Tu as faim? Moi je meurs de fin... Un kebbab sa te dis?" Mes sauts d'humeurs devaient la déconcentrer, je me demandais se qu'elle pouvait bien penser de moi. Elle devait être très confuse par le fait que je lui avoua avoir faim, et pour le kebbab aussi. Je ne m'attendais pas à se qu'elle me dise oui, après tout, c'est normal mais avec le caractère qu'elle a, c'était pire!

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ A emménagé le : 23/04/2012
♪ Messages : 232
♪ Age : 24
♪ Je vis à : la Push
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Texte alternatif! Texte alternatif! Mais qu est-ce que vous voulez que je vous dise? C est moi et puis basta!
♪ My love : C est assez compliqué: mon amoureux est avec ma cousine
♪ Sur l'avatar? : Julia Jones
♪ Copyright : /
♪ Derrière l'écran : Intisar

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Alerte, danger[PV Julian L. Williams] Mer 30 Mai - 5:59

- Il est charmant l'endroit... quoiqu'un peu trop... coloré à mon goût! Fit remarqué Julian.
- Tu m'étonnes! Répliqua Leah.
Une bande de fêtards apparut, un peut plus loin, et une fille s'approcha d'eux. Elle semblait à peine plus jeune que Leah.

- Ouh... je crois que je pourrais m'y faire à l'endroit en fin de compte... Dit-il finalement.
Misère de misère! En plus d'être tombée sur une sangsue buveuse de sang humain, la louve était tombée sur une sangsue perverse.
La fille leur demanda s'ils ne pouvaient pas lui prêter un portable - se que Julian fit, évidement - appela et leur demanda ensuite s'ils ne voulaient pas venir à la fête - se à quoi Julian répondit négativement parce que "son amie" n'est pas très drôle et n'apprécie pas ce genre de soirée. La fille s'éloigna et il se tourna vers la louve.

- Oh, ne sois pas jalouse, s'il y a de la place pour une fille dans mon lit, pourquoi pas deux!
Leah s'étrangla, en l'écoutant.
- Si tu dis ça parce que tu as décliné l'invitation de Sara... Rien ne t'empêchait d'aller avec elle, je suis sur qu'elle est très bonne, au lit! Se reprit la Quileute.
- Encore une fois c'est de l'humour, mon dieu, tu ne ris jamais? Ta vie ne doit pas être très jouissive...
Pour la meute, Leah était plus l'emmerdeuse de service que celle qui risquait de rire aux plaisanteries, à l'instar de son frère.
- Tu as faim? Moi je meurs de faim... Un kebbab sa te dis? Demanda-t-il ensuite.
Un kebbab? Là, il se moquait vraiment d'elle! Depuis quand est-ce que les vampires mangent des kebbab? Leah se dit qu'il aurait dû faire carrière comme clown, dans un cirque, au lieu d'être une sangsue kidnappeuse d'humains n'ayant rien demander. La louve aurait dû se réjouir, de la disparition de Bella, vu qu'elle ne la blairait pas trop mais Jacob et Charlie avaient eu de la peine à se faire à l'idée qu'elle ne soit plus là et Sam l'aurait disputé si elle s'était autorisé à en rire ou à en faire une quelconque raillerie!

- Un kebbab? Répéta-t-elle. Tu te fous de moi? Depuis quand est-ce que les vampires mangent des kebbab pour rassasier leur appétit?
La louve aurait pu trouvé ça très drôle si la sangsue ne semblait pas vraiment sincère et si elle était en présence de quelqu'un d'autre. Elle n'avait jamais eu confiance aux buveurs de sang, même si Bella assurait que les Cullen étaient des gens honnêtes et respectueux.
Qu'est-ce que lui dirait Sam, s'il était là? D'accepter l'invitation mais de tout de même rester méfiante? De refuser et de rentrer pour éviter d'en dire trop vu que se serait assez son genre de dire des choses qui pourraient aller à l'encontre de la meute?
Après une longue hésitation, elle finit tout de même par accepter.

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alerte, danger[PV Julian L. Williams]

Revenir en haut Aller en bas
 

Alerte, danger[PV Julian L. Williams]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [1989] Alerte à Malibu
» [INFO] danger d'electrocution
» John Williams
» [REQUETE] Application football avec alerte en push
» Journalistes en danger.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight-trahison :: Bienvenue à Forks :: Rue & ruelle-