Prenez les Cullen, ajoutez-y un mariage raté, les Volturis et vous obtiendrez twilight-trahison...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Face à face avec l'ennemi [PV Julian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : L'amour est une chose tellement belle
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Age : 26
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : En couple avec Edward Cullen
♪ Ma tête :
♪ My love :
♪ Sur l'avatar? : Kristen Stewart
♪ Double compte : Cherry E. Davis--Aria B. Maryn--Isabelle Faël
♪ Derrière l'écran : Cin'

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Let's go

MessageSujet: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Mar 30 Oct - 21:09

Julian & Bella
« Face à face avec l'ennemi »
CRÉDIT - CSS


« -Isabella, c'est l'heure. » Il était 7h00 du matin et il était temps pour moi de me préparer pour aller au lycée acompagné d'Alec et de Jane. Les Volturis avaient acheter une sorte de manoir à Forks afin de ne pas me perturbé. Alec et Jane m'accompagnée pour éviter toute imprudance d'Edward ou autre membre de la famille Cullen. Autant dire que je me sentais prisonnière. Je poussa la couette pour sortir du lit, et je filais sous la douche. Au fur et à mesure, l’eau qui coulait le long de ma peau me réveillait en douceur. Une fois laver et rincer, je sorti de la douche et je me sécha avant de prendre un jean et une petite veste blanche. J’enfilais mes vêtement avant de sécher mes cheveux et de passer un coup de brosse dans ses derniers. Je pris mes affaires de cours avant de descendre dans la cuisine. Alec et Jane étaient en train de se faire des verres de sang. Je tourna les yeux dégoutée et je sortit une chocolatine du placard avant de croquer dedans. Je me pivotais vers Alec avant de soupirer : « Je fini à 11h donc je t’attendrais dans les couloirs pour manger ». Il termina son verre avant de me sourir : « Bien, tache à ne pas trainer autour de certaines personnes en m’attendant… » Je soupirai à ses paroles. Je savais très bien de qui il voulait parler. Mais je préférer parler avec Alec plutôt qu’avec sa sœur. Elle me detester. Je mis mon sac sur mes épaules et je suivi les jumeaux jusqu’à une superbe voiture qui la encore, avait été acheter par les Volturis. Une fois arriver au lycée, je fis la bise à tout le monde avant d’aller en cours. Je chercher Edward du regard mais je ne le voyais pas. Je soupira avant de rejoindre ma salle. Les heures passèrent et enfin, la fin des cours arriva pour moi. Il était 11h. Je sortis dans la salle et je me dirigeai vers mon casier pour y déposer mes livres. Je ferma mon casier pour apercevoir dans l'angle du couloir un nouveau qui faisait apparament beaucoup d'effet aux filles qui se trouvaient dans ce couloir...

_________________

<< Tu pourra toujours donner tout l'or du monde, tu ne m'auras pas!>>
<< Edward, tu es peut être loin de mon coeur, mais tu reste à l'intérieur de celui-ci à jamais... <3 >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Mar 30 Oct - 23:22

Je roulait à toute vitesse sur la route, j'avais rendez-vous à 8h dans mon manoir ou Jane et Alec m'attendaient. Un regard sur le tableau de bord de ma voiture m'indiqua que j'avais une heure et demi de retard. J'haussa les épaules et monta le son. Les baffes de ma mustangs se mirent à trembler et les guitares électriques jetaient des sons stridents. Je me mis à chanter à toute voie jusqu''a appercevoir le manoir. Il était magnifique, gigantesque. Une fontaine faisait guise de rond point à l'entrée principale. Je baissa le volume de la musique et descendit de mon bijoux à roues. " Mes jumeaux préférés..."dis-je d'un ton ironique. Une douleur m'enveloppa, mes genoux lâchèrent et ma tête hurlait de douleur "Tu es en retard ! Et nous ne tolérant aucun retard!.Mes mains se crispère, j'attrapa violement le sol pour my accrocher. Rien ni faisait, la douleur était la. Et c'est dans un effort ultime que je me redressa et chargea boucle d'or, la fracassant contre une roche de mon manoir et grognant ouvertement. Je ne fis pas le poids bien lontemps, donnant un coup dans le mur qui s'éffrita quelque peu, je la relacha et tomba au sol. "Au moins il te reste la dignité...". La douleur commençait à s'envoler doucement.Je scrutait le ciel qui était nuageux, la douleur qui restée était dans mes cotes et s'en allait à pas lent. "Va la chercher à 11h, et ne sois pas en retard!" Je me tourna face au sol pour me redresser avec douceur quand un vent se fit savoir, ils étaient partis.Je cracha par terre pour me relever. J'étais le premier, après cody -le deuxieme donc- à visiter le manoir. Il était immense, les pièces étaient multiples. Les chambres étaient à l'étage, à droite une chambre d'ami, qui allait servir à accueillir l'humaine. à gauche de l'eslaclier, un long couloir, deux grandes chambres hornaient le mur deux gauche, et deux hornaient le mur de droite. Le bout du couloir désigné une grande porte, je la poussa pour découvrir la chambre principale, celle de Cody donc pr déduction.Je regarda ma montre et soupira, je mis de la musique, m'enfilla une bierre et attrapa mes clefs de voiture pour me rendre au lycée. Il était 10:45 quand je fut arivé, et je recu un message de ma soeur "Alors comment est la maison? Je suis toute excitée à l'idée d'y vivre. Par contre, la ville me semble pourri, d'apres ce que j'ai vu sur internet, il pleut souvent...Rends-moi un service, récuppère un dossier au lycée, tu demandele dossier Williams, et on te passera ce qu'il faut." Je m'empressa de m'exécuter et m'approcha de la femme à l'accueil. Ses cheveux étaient colorés en prune. des lunettes étaient posées sur le bout de son nez et ses yeux vert s'empresserent de dévisager mon visage."Que puis-je pour vous jeune homme?" Je m'approcha d'elle " Le dossier Williams s'il vous plait". Elle me tendit le dossier me fit signer de la paperasse. J'alla attendre dans le couloir. La sonnerie retentit, des étudiants grouillaient autour de moi. L'odeur du sang agitait mes narines. Je sourris en m'imaginant tuer tous ces pauvres gens. Les filles du lycée me regardaient à mourir d'envie de me voir enlever mon Tshirt, les mecs eux soupiraient et me critiquaient. Je ne prétais pas attention a eux, mon attention portée sur les papiers, des inscriptions au lycee, le dossier comprenait quatres formulaires. J'allais tuer ma petite soeur, je ne voulais pas suivre des cours, surtout pas ici, les filles ressemblent pour la plupart à des filles ordinaires. Pas de mini short, de décoltés, de provocation, de monome...En clair, j'allais me pendre avant de subir tout ca. Je cherchait l'humaine du regard, je ne l'avais jamais vu, mais son sang était si attirant disait-on, que je la reconnaitrais. En effet, une odeur puissante emmanait d'une fille qui me comptemplait et me regardait bizzarement. Je souris, ignorant si elle savait ce que j'étais. " Isabella Swan? Moi c'est Julian...".

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : L'amour est une chose tellement belle
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Age : 26
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : En couple avec Edward Cullen
♪ Ma tête :
♪ My love :
♪ Sur l'avatar? : Kristen Stewart
♪ Double compte : Cherry E. Davis--Aria B. Maryn--Isabelle Faël
♪ Derrière l'écran : Cin'

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Let's go

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Mer 31 Oct - 1:24

Je reportais mon attention sur mon casier en deux chuchottements du genre " T'a vu comment il est beau" ou "A ton avis il sort d'ou?" Je soupira. Ce genre de jacassement me donnait mal à la tête. Je décida d'aller faire un tour dehors quand le fantasme de toutes ses filles s'approcha de moi: "Isabella Swan? Moi c'est Julian..." Je lachai mon cahier qui s'écrasa violament sur le sol. Julian Williams, sa ne pouvais être que lui... Cet abruti avait proposer mon achat aux Volturis, et m'enlever d'Edward à tout jamais. Comment pouvait-il oser se pointer devant moi? Finalement, ce n'était pas étonnant que toutes les filles bavaient devant lui. Les vampires sont beaux de nature c'est bien connu. Je me pencha pour ramasser mon cahier et je le fourra dans mon sac avant de le regarder dans les yeux: "Inutile de me présenter, je vois que tu me connait déjà..." Je prsi la direction de la cours afin de me detendre loin de tout le monde. Je m'allongea dans l'herbe et je fermais les yeux quand Jessica me secoua: "Bella, Bella! Qui c'est ce beau goss?". Je fourra ma tête dans mes mains en soupirant. c'est pas vrai, elle n'allait pas s'y mettre elle aussi. Je refermais les yeux et soupira une fois de plus: "Julian Williams, je ne sais pas trop d'où il sort". Une fois qu'elle eu son information, elle repartit en courant toute contente prête à dévoiler le nom du mystérieux inconnu à toutes ses bouches baveuses. Alors que j'allais enfin réussir a me détendre, j'entendis des bruits de pas, puis un souffle dans mon cou. Je sursauta avant de me lever pour apercevoir Julian le sourire aux lèvres. Il était quand même un peu effrayant. Beau certes, mais effrayant. Il y avait quelque chose dans son regard qui ne présager rien de bon. Je continuais de l'observer avec milles et une question dans la tête: Qu'est-ce qu'il faisait la, Est-ce qu'il venait me chercher pour que j'aille chez lui ou venait-il tout simplement me narguer? Trop de question qui je l'espérer aller être résolu. Après un long moment de silence, le vent passa dans mes cheveux, ce qui diffusa mon odeur jusqu'aux narines du prédateur. Je décidai d'engager la conversation afin qu'il ne me saute pas à la gorge: "Alors Mr Williams, qu'elle est l'honneur de votre visite? J'evitais son regard mais je posa les yeux sur ses crocs qui dépassaient lègerement de sa bouche. Je ne quittais pas du regard sa bouche en attendant sa réponse, si toute fois il me répondait..."

_________________

<< Tu pourra toujours donner tout l'or du monde, tu ne m'auras pas!>>
<< Edward, tu es peut être loin de mon coeur, mais tu reste à l'intérieur de celui-ci à jamais... <3 >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Mer 31 Oct - 3:07

Je ne m'étais pas trompé sur la personne. C'était bien l'humaine en question. Je la relooka, je ne voyais pas ce que le lavabo pouvait lui trouver. Elle était d'une nature, simple, un look ringuard, pas de mini short, pas de décolletés, que du jean, des converses vielles de trois ans, un sac à dos orange, cette fille n'avait aucun gout... Tant dans sa tenue vestimentaire que dans le choix de ses mecs. J'eus un petit rire. Croyez le ou non, elle n'avait pas l'air de comprendre que j'étais venu ici pour la recuppèrer. Mon dieu, en plus de ça je devrais lui expliquer? Quel supplice... J'en avais que faire de cette humaine, quelle soit heureuse ou no m'importait pas, je voulais juste détruire Edward le romantique ! Elle s'en alla s'allonger dans l'herbe. Cette meuf n'avait rien compris à la vie décidement... Je m'avanca vers elle, tous les regards tournés sur moi, je frissona de dégouts, ou étaient mes belles blondes aux nichons imposants??? Je soupira, mon telephone vibra dans ma poche, c'était Davon, mon frère assoifé de sang humain pourtant soucieux de son âme..." Je suis à Forks et occupé, rapelle plutard!" Je ne lui laissa pas le temps d'en placer une que je lui raccrocha au nez. Une petite blondinette s'approcha de mon humaine, je tira mes lunette et l'observa de loin. Je souris quand on me compara à un beau gosse. Au moins la gamine avait bon goût. Je souris de plus belle et m'approcha d'Isabella. M'asseillant à son côté, je vint lui murmurer quelques mots en italiens dans le cou. Elle sursauta et se releva aussitot. Me toisant. Je lui souris, les battements accélérés de son coeur et son regard indiquaient qu'elle avait peur. J'aimais faire cet effet aux gens. Le vent souffla, et son odeur me parvint un peu mieux aux narines. J'identifia prudement l'odeur, elle en était des plus alléchante. Une odeur de frezia et de lavande. Je n'avais qu'une envie, c'était planter mes crocs dans son cou à ce moment la. Si je n'avais pas un peu plus d'expérience, je l'aurais déja tué. L'angoisse se voyait sur son visage et sa voix tremblée quelque peu lorsqu'elle ouvrit la bouche. "Alors Mr Williams, quel est l'honneur de votre visite?" Je la regarda quelques secondes, puis tourna la tête en direction des nombreux étudiants (pas si nombreux que ca) qui nous regardaient. J'eu un nouveau sourire, c'était toujours un honneur de me rencontrer, peut importe la personne. Elle s'en sortait bien pour une premiere approche, mais pas assez pour que je lui saute au cou. "On m'envoie te reccuperer. On m'a dis que tu connaissais déja la ville..." Elle hocha la tête et avait son regard qui faisait des va et viens entre mes yeux et ma bouche. "Tant mieux, ça m'évite de jouer au guide touristique. Ma famille est encore sur Volterra, c'est moi qui m'occupera de ... ton cas, jusqu'à l'arrivée de Cody" Elle hochait bêtement la tête, je n'aimerais pas être à sa place, jouer les vulgaire bout de viande. Cette idée me fit sourire, elle semblait perdu entre mes yeux et ma bouche. . "Tu sais, si tu veuxx m'embrasser faut le dire..." On m'avait prévenue que c'était une fille têtue, qui n'avait pas peur des vampires. On m'avait aussi prié d'être gentil avec elle... ok, mais pas pour longtemps, j'étais Julian Luc Williams le méchant, et je faisait savoir aux gens que les bisounours, les licornes et les arc-en-ciel n'étaient pas de ce monde..

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : L'amour est une chose tellement belle
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Age : 26
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : En couple avec Edward Cullen
♪ Ma tête :
♪ My love :
♪ Sur l'avatar? : Kristen Stewart
♪ Double compte : Cherry E. Davis--Aria B. Maryn--Isabelle Faël
♪ Derrière l'écran : Cin'

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Let's go

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Mer 31 Oct - 8:55

Je ne quittais toujours pas sa bouche et surtout ses belles dents blanches plus longues que les autres. Je suivais son regard pour observer qu'il y avait du monde autour de nous. J'allais déporter mon regard sur Julian quand je le vis au loin. Je lui adressa un petit sourire, mais la tête qu'il faisait me fit mal au coeur. J'avais tellement envie de lui courir dans les bras, de lui dire à quel point il me manquer et surtout à quel point je l'aimer. Mais tout cela était impossible. Je baissa la tête pour ne pas croiser son regard et quand je relevai celle-ci, il partait avec ses frères dans sa magnifique voiture. Je reportais mon regard sur Julian qui souriait: "On m'envoie te reccuperer. On m'a dis que tu connaissais déja la ville...". J'hochais la tête pour dire oui, et je ne quittais pas sa bouche des yeux. J'avais envie de lui sauter dessus quand il m'annonça qu'il venait me "récupérer". Alec et Jane étaient surement au courant et ils ne m'avaient rien dit. Ils m'échangeais comme si j'étais de la vulgaire nourriture et non une personne humaine avec des sentiments. Je continuais toujours de naviguer mon regard entre la bouche et les yeux du vampire: "Tant mieux, ça m'évite de jouer au guide touristique. Ma famille est encore sur Volterra, c'est moi qui m'occupera de ... ton cas, jusqu'à l'arrivée de Cody". J'hochais à nouveau la tête avant de serrer les poings. C'était exactement ce que je pensais. Il me considérais comme de la simple bouffe qu'ils pouvaient se prêter. Je m'approchais légerement de lui tout en faisant attention à ce qu'il ne me saute pas au cou pour avoir son quatre heure: "Mr Williams, si je puis me permettre, je ne suis pas une marchandise que vous vous passez entre les différents membre de votre famille!" Il continuait de sourire et moi j'hésitais toujours entre surveiller sa bouche ou le regarder dans les yeux:" Tu sais, si tu veux m'embrasser faut le dire...". Je soupirai. Pour qui il se prenait lui? J'étais à Edward, seulement à Edward. Un jour, je deviendrais Isabella Cullen, enfin, une fois que toute cette histoire sera régler. Je me rapprocha de lui avant de sourire: " Bien que vous n'êtes pas désagréable à regarder, je suis déjà promise à un autre." Je regardais l'heure sur ma montre: 11h35. J'entendis mon ventre faire des bruits, signe que j'avais faim. Je levais les yeux vers Julian avant de soupirer: "Comme vous devez me garder, emmenez moi déjeuner, je suis humaine, j'ai faim...".

_________________

<< Tu pourra toujours donner tout l'or du monde, tu ne m'auras pas!>>
<< Edward, tu es peut être loin de mon coeur, mais tu reste à l'intérieur de celui-ci à jamais... <3 >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Jeu 1 Nov - 0:10

Elle soupira quand à ma réplique. Bon déjà s'était une coincée de la vie, l'envie de la tuer me viendrais facilement, et l'odeur de son sang n'arrageait pas les choses. "Mr Williams, si je puis me permettre, je ne suis pas une marchandise que vous vous passez entre les differents membres de votre famille". J'eusse envie de me claquer le front, j'avais attéris chez les fous. En plus d'avoir un look de paumée, et d'en être une, elle avait un language de snobe. J'avais envie de la frapper de facon quelle tombe et bouffe le gason. Je rit doucement à cette idée et la regarda avant d'ajouter "Pourtant, tu n'est rien de plus aux yeux d'un vampire...". Elle ignora ma réplique, elle était encore figée dans son monde "tout est bien qui finis bien" ou Isabella se mariera avec le prince charmant (la gueule de lavabo). N'importe quoi, quand a ma réplique sur le fait qu'elle veuille m'embrasser. Son discours snobard me donna envie de dormir, puis son ventre grogna et elle me fit un discours limite colonisateur, elle ne semblait pas comprendre à qui elle s'adressait... "Ferme la, tu parles pour ne rien dire, tes discours hautains sont soporiphiques. Maintenant tu te tais et tu me suis'. Elle ne sembla pas comprendre et refusa catégoriquement de se lever. Je leva les yeux au ciel et me rememora ma promesse de gentilles envers elle que j'avais faite à Aro. Bien sur, j'avais un seuil de limite respectable. Je me leva et me dirigea vers ma voiture. Elle attenda devant al portiere que je lui ouvre, et je baissa la vitre "Si tu pense que je vais t'ouvrir la portière princesse...". Elle soupira et entra dans ma mustang en claquant la portière. Si ma voiture avait une seule rayure, je lui ferais lecher le goudron à cette humaine. J'attrapa un paquet sur la banquettes arrière et le posa sur ses genoux. "Kebbab végétarien, autant bien faire" Je sourit et mis mes lunettes avant de faire rugir le moteur et de filer dans la ville, c'était tout petit, je ne connaissais pas l'endroit mais franchement, il n'était pas brillant. "Tu veux t'arrêter quelque part pour manger?". Je regrettais déjà d'avoir posé la question, ne voulant pas avoir droit à un autre discours à la con d'il y a quelques minutes...

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : L'amour est une chose tellement belle
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Age : 26
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : En couple avec Edward Cullen
♪ Ma tête :
♪ My love :
♪ Sur l'avatar? : Kristen Stewart
♪ Double compte : Cherry E. Davis--Aria B. Maryn--Isabelle Faël
♪ Derrière l'écran : Cin'

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Let's go

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Jeu 1 Nov - 15:58

Il lacha des petits rires à chaque fois que j'ouvrais la bouche ce qui m'énerver fortement. "Ferme la, tu parles pour ne rien dire, tes discours hautains sont soporiphiques. Maintenant tu te tais et tu me suis". Pour qui il se prenait lui? Non mais j'halluciner. J'essayais juste d'être poli et lui il me renvoyais chier comme sa. A ce que je voyais, on n'avait pas la même éducation et surtout, il me prouvais bien que sa famille n'avait rien a voir avec les Cullen. J'eu un peu de nostalgie en pensant à eux. Tous nos souvenirs traversaient mon esprit: Notre rencontre, les combats, les prises de tête avec Alice sur la mode, la préparation du mariage... Je secouai la tête pour sortir de mes pensées. Julian se dirigeais vers sa voiture et je me plaça devant la porte en attendant qu'il l'ouvre. Comme Edward... Je regardais d'ailleurs autour de moi voir si je le revoyais mais non. Cela faisait au moins deux minutes que j'attendais et je commencais a perdre patience. Le jeune Williams descenda sa vitre et me regarda: "Si tu pense que je vais t'ouvrir la portière princesse..." Il me tapais vraiment sur le système cet abruti. Je tirai la porte pour prendre place coté passager. Je regardais l'interieur de la voiture. Des siège en cuit, un beau lecteur CD, oui, il avait du coup l'imbécile. Il se pencha pour attrapper un paquet à l'arrière: "Kebbab végétarien, autant bien faire". Je grimacais. Je n'aimais pas tellement tous ses plats que tout les ados mange: Kebab, hamburgers, pizzas... Non, moi j'étais plus salade fruits et légumes. Il fila à toute vitesse vers la ville. Je ne lui avait toujours pas adresser la parole. Il faut dire que j'avais essayer d'être poli et que lui il n'avait essayer. Les odeurs du kebab me vint aux narines ce qui me donna un peu la nausée. J'avais décider de ne rien dire et de ne pas faire la difficile. Williams se tourna vers moi: "Tu veux t'arrêter quelque part pour manger?". Je réfléchissais un moment avant de lui donner ma réponse: "Je veux aller au parc". Il n'y avait pas un seul mot de politesse dans ma réponse et j'avais utiliser un ton plutôt froid. En même temps, il l'avait chercher. Il pris la direction du parc et gara sa belle voiture. Je descendais de la voiture avec le kébab, et je m'installai à une table en face du petit étang que je trouvais magnifique. Je débala le kebab avant de commencer a manger petit à petit. Julian s'assit en face de moi et il me regarder manger ce qui me stressa un peu. Il ne pouvais pas aller faire un tour et me laisser un peu en paix? Je mis une frite dans ma bouche avant de lever les yeux vers lui: " Alors sa y est, suite au paquet d'argent que t'a donner, je viens chez toi ou j'ai encore un peu de temps de liberté?" Oui, les politesse avec Williams faisaient bien partit du passé. Je continuais de manger ce truc qui ne me donner même pas envie, quand je vis passer des canetons sur le bord de l'étang. Je pris un bout de pain du Kebab et je le lanca dans l'eau avant de revenir a ma place initiale: "Sèrieusement Williams, t'attend quoi de moi?"

_________________

<< Tu pourra toujours donner tout l'or du monde, tu ne m'auras pas!>>
<< Edward, tu es peut être loin de mon coeur, mais tu reste à l'intérieur de celui-ci à jamais... <3 >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Jeu 1 Nov - 22:20

A peine venait-elle de faire ma connaissance, que mon caractère sembla rapidement l'irriter. J'en avais que faire, je n'avais pas proposé son achat pour m'amuser avec, pour cela il m'aurait tout simplement fallu la kidnapper. Mon achat étais un choix tout réffléchis, je voulais "bouffer" ce Cullen, qu'il en souffre et me haisse du plus profond de son être... A bien réffléchir, j'avais réussis, mais ce n'étais que le début... La demoiselle à côté de moi était une des rares femmes à ne pas me dévorer du regard,à ne pas engager la conversation, ou à ne pas faire en sorte d'avoir un peu mon attention, j'en fut un peu véxé pour être franche, mais ça me passa rapidement. Nous nous dirigions vers le parc que je trouva rapidement, elle ne m'attendis pas pour descendre; je souris à cette idée, on fait plein de chose avec les rebelles dans son genre. Je la suivis et déposa une bouteille d'eau devant elle. Je ne m'attendais pas à un merci, je n'étais pas venu faire la charité. Je scruta sa façon de manger et je la découvra vite gênée par mon regard, elle devait penser que j'étais attiré par son sang, ce qui n'étais pas faut, hors un vampire dans mon genre requierait la présence féminine, j'en avais déja vu, mais je la laissa en vain se faire des films quand à ce que je pensais. "Alors sa y est, suite au paquet d'argent que t'a donner, je viens chez toi ou j'ai encore un peu de temps de liberté?". Je tapa doucement dans mes mains pour l'applaudire et me pencha vers elle. Elle eu un geste de recule et son coeur se mit à battre un peu plus vite, elle avait peur mais arrivait tout de même à sauver les apparences physiques. "Dites-moi, madame ne parle plus comme les snobe? mais que diable a puis se passer pour qu'un tel language sois outragé?" Je fit mine de réffléchir quelques secondes, lui piquant une frite au passage."Oh.. je sais, moi"
Ma réponse l'irrita au plus haut point, et elle croisa les bras. Je lui piqua une nouvelle fritte et elle me regarda l'air de dire "mais oui, vas y serre toi crétin !". Je ne priss guère attention à son regard, plongeant le miens dans le sien tout en mangeant devant elle. "Sérieusement Williams, tu veux quoi de moi?". Je finis de macher et avala rapidement les frites, sortant mon telephone pour perdre un peu de temps, ce qui devait l'ennuyer. "Ca te tue ça hein... sache que personne ne sait ce que j'ai en tête. Rassures-toi, je n'ai pas l'intention de tuer. Et tu te fera rapidement plusieurs idées sur mes intentions.. ce n'ai pas chose aisés, les membres même de ma famille se demandent ce que je manigance". Ma phrase était en partie fausse, tous les Williams savaient que je voulais faire du tord aux Cullen, en particulier au lavabo, mais me connaissant que trop bien, un plan diabolique n'était pas assez, d'autres viendraient s'ajouter à ma panoplis. Moi-même je les ignoraient encore, je savais juste que ça allait être démon !

Je soupira et leva les yeux au ciel, je devais apprendre à être un peu plus poli et gentil, non parce que je le voulais, mais parce que j'avais promis de faire de mon mieux. Et puis je ne voulais pas l'entendre jacasser de colère comme une pie ! Je refflechis cinq secondes, j'allais sans doute me faire rembarer, car j'y avais était un peu fort, peut-être, et elle n'étais qu'humaine, ce qu'on lui disait pouver donc créer un gouffre dans son petit coeur battant. J'eu envie de vomir, rien qu'à l'idée de penser que Julian Luc Williams allait faire sa bonne action de la journée. "Je... huum..écoutes je sais que t'en a rien à foutre mais voila, jsuis pas du genre calins et bisous tout partout... Jparle sans refflechir parfois et si je continue on ne sera vraiment pas en bon termes tous les deux.. surtout si on doit passer quelques semaines ensemble avant l'arrivée de Cody. Tout ce que t'a a savoir c'est que je ne te veux aucun mal.." Je souffla un bon coup, je n'aimais pas ce Julian qui se pliait pour s'adapter, surtout à une humaine. Je me redressa rapidement, voulant oublier l'acte de faiblesse que j'ai eu quelques secondes plutot. "Prends ton temps, jvais m'allonger un peu..". J'alla donc m'allonger, il ne faisait pas spécialement beau, mais j'en jugea qu'il le faisait assez pour mettre mes lunettes sur le piffe...

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : L'amour est une chose tellement belle
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Age : 26
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : En couple avec Edward Cullen
♪ Ma tête :
♪ My love :
♪ Sur l'avatar? : Kristen Stewart
♪ Double compte : Cherry E. Davis--Aria B. Maryn--Isabelle Faël
♪ Derrière l'écran : Cin'

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Let's go

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Ven 2 Nov - 11:18

Quand je lui avait parler de mon transfère, il eu un grand sourire et il m'applaudis en ce rapprochant d'un coup. Je me recula légèrement et automatiquement.Je sentais que mon coeur s'accéléré. J'essayer de ne pas lui faire même si je savais pertinament que c'était un vampire et qu'il pouvais savoir ce genre de truc: Dites-moi, madame ne parle plus comme les snobe? Mais que diable a puis se passer pour qu'un tel language sois outragé?" Il fit semblant de réfléchir histoire de me faire attendre et il me piqua une frite avant de me regarder avec son air qui me donner envie de lui foutre des tartes: "Oh.. je sais, moi" Rrrrr il m'énerver! Je croisais les bras et je savais que dans ma tête, je donnais a cet abruti tous les petits noms désagréable qu'on pouvais donner à une personne que l'on n'aime pas. Je fourra une frite dans ma bouche avant de le regarder:" Bravo, je vois que tu es une lumière, t'a trouver sa tout seul ou t'a eu besoin d'aide?". Il continuais a me piquer des frite et il sortit son portable. Si je le faisait chier, il fallait qu'il le dise. En tout cas moi, c'est ce que je ressentais: Il me faisait chier! Quand je lui demandais ce qu'il voulais de moi, je ne pensais pas qu'il allait me répondre: "Ca te tue ça hein... sache que personne ne sait ce que j'ai en tête. Rassures-toi, je n'ai pas l'intention de tuer. Et tu te fera rapidement plusieurs idées sur mes intentions.. ce n'ai pas chose aisés, les membres même de ma famille se demandent ce que je manigance". Effectivement, j'aurais aimer savoir ce que j'allais devenir. Parce qu'en me laissant comme sa sans réponse, je m'imaginer plusieurs scénarios et certains d'entre eux me faisait mal au coeur. Celui par exemple de me faire tuer. Il me fesait mal au coeur non parce que je mourrais, mais parce que je ne verrais plus Edward. Même à juste le croiser, je n'arrivais toujours pas a m'y faire. Je soupira et je fini mon kébab. Julian n'avait rien dit depuis un moment. Je me demandais s'il était malade. Il me regardai finir de manger: "Je... huum..écoutes je sais que t'en a rien à foutre mais voila, jsuis pas du genre calins et bisous tout partout... Jparle sans refflechir parfois et si je continue on ne sera vraiment pas en bon termes tous les deux.. surtout si on doit passer quelques semaines ensemble avant l'arrivée de Cody. Tout ce que t'a a savoir c'est que je ne te veux aucun mal..". J'avais du mal à y croire... Julian Williams gentil? Non... Il se foutait encore de moi. Il n'y avait pas une seule part de gentillesse en lui. Je l'applaudis avant de sourire: "Wahou, t'es un bon comédien quand même... Tu va te payer ma tête encore longtemps?" Il souffla avant d'aller s'allonger. Sur le coup, je m'étais sentis un peu conne. Il était sincère... Bravo Bella, t'es vraiment stupide. Je finissais mon kebab et je m'asseya à coté de lui:" Heu... Je suis désolé, j'ai manqué un peu de...tact.". Je regardais au loin et je vis des silouhettes fammillière. Quand celles-ci s'approchèrent, ce que je redoutais été vrai. Jessica et Mike. Je savais que Jessica ne m'aimait pas beaucoup et qu'elle voulais être avec Edward. Ce qu'elle pouvait à présent faire, puisqu'aux yeux du lycée nous n'étions plus ensemble. Elle s'assit avec Mike non loin de nous et je soupirais. Elle nous lancer des regards en attendant que l'on montre un signe d'affection l'un envers l'autre. Comme sa, elle pourrait aller tout répéter à tout le monde. J'arrachais une touffe d'herbe, signe que j'étais légèrement énerver, et je tourna mes yeux vers Julian qui était toujours allonger: "On...va ailleurs?".

_________________

<< Tu pourra toujours donner tout l'or du monde, tu ne m'auras pas!>>
<< Edward, tu es peut être loin de mon coeur, mais tu reste à l'intérieur de celui-ci à jamais... <3 >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Dim 4 Nov - 5:02

Comme prévue, l'humaine m'envoya bouler, pour être franc, ce n'est pas ça qui allait m'empêcher de dormir... Une fois allonger je l'entendis revenir vers moi. En temps normal, le Julian que je suis lui aurait fait du charme avant de la tuer dans les plus atroces des souffrances. Mais en m'installant Forks je devait être plus prudent dans mes geste. La seule famille de vampire vivant dans le coin sont les Cullen... avec leur régime à la "diet" et de mon viel âge, je pouvais à moi tout seul leur foutre la raclée du siècle... Les Volturi avaient oubliés, ou ignoraient que le coin habritait vampires, comme loups... Je n'avais pas peur pour ma peau, je saurais survivre à cela... non je pensais à Lily dans ces moments la, je ne voudrais pas qu'un malheur lui arrive par ma faute. C'était décidé, j'allais devenir un ange... Je refflechis quelques secondes: un ange diabolique alors ! La punaise brune vint s'assoir à mon coté et lâcha de plates excuses qui me firent bien rire. "Heu...je suis désolée... j'ai manqué un peu de .. tact". Franchement ma belle, c'est pas de tact que tu manque, c'est de neurones !! Je garda ma petite réplique pour moi, même si l'envie de la lui servir me grattait la gorge. Car j'en avait que faire de son pardon, de ses sentiments, de ses envies et même de sa vie... Ce qui m'interessait par dessus tout, était l'anéantissement du Cullen, et pour se faire il fallait que je me montre quelque peu compréhensif et doux.. bref ce n'était pas moi ! "Excuses acceptées.... Je ne pensais tellement pas ce que je lui dis, que je manqua de peu de dire "mais tu sais, ça ne m'aurait pas e^mpêché de dormir.." Elle se mit à arracher l'herbe, cela m'importait peu, mais je fut désolé pour l'herbe, tué par une humaine... il n'y avait pas pire mort que celle-ci."On.. va ailleurs?". Elle se foutait vraiment de moi, a peine venais-je de m'allonger quelle me demanda aussitôt de me relever. Je me redressa en lachant un juron, me dirigeant dans les rues. Elle soupira de nouveau, sans doute parce que je ne prenait pas la peine de l'attendre, ou parce que je ne débarassait pas ses affaires de la table, j'en savais rien enfaite et je m'en foutais. "Je t'attends dans l'alimentation... On a un frigo, mais pas de nourriture pour toi à l'interieur... ça serait dommage que tu crève de faim !". J'attrapa un cadit et l'attendis à l'entrée du magasin

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : L'amour est une chose tellement belle
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Age : 26
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : En couple avec Edward Cullen
♪ Ma tête :
♪ My love :
♪ Sur l'avatar? : Kristen Stewart
♪ Double compte : Cherry E. Davis--Aria B. Maryn--Isabelle Faël
♪ Derrière l'écran : Cin'

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Let's go

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Lun 5 Nov - 23:48

Je sentais toujours le regard de Jessica sur nous, et je ne voulais en aucun cas qu'elle s'imagine des trucs. En fait, ce que je ne voulais pas, c'est qu'elle aille dire à tout le monde un truc du genre "Edward est libre, Bella à mis le grapin sur le beau goss...". Je n'avais pas envie que ce genre de discours arrive aux oreilles de mon bien aimé. "Excuses acceptées...". J'étais surprise d'entendre sa venant de lui. Il me l'avait dis sans même me regarde, ou montrer un signe ce qui me faisait penser qu'il n'était pas sincère mais je ne voulais pas m'avancer dans mes conclusions rapides. J'étais déjà passer pour une cloche cinq minutes avant, je ne voulais pas recommencer. Quand je lui demandais de se lever, il le fit, mais avec difficulté et énervement. Je le vis partir dans les rues en me laissant la, au milieu du parc sans même fermer sa voiture ou debarasser la table ou l'on avait manger: "Je t'attends dans l'alimentation... On a un frigo, mais pas de nourriture pour toi à l'interieur... ça serait dommage que tu crève de faim !". Ahah, il était trop drôle. Je savais que c'était ironique mais je décida de ne rien dire. Du moins, j'attendais qu'il soit plus loin pour chuchotter un " T'a trop d'humour Williams, je suis morte de rire..." Je lançais un regard à Mike et Jessica qui mangeait tranquillement dans l'herbe. Je pris les déchets que nous avions laisser sur la table pour les jeter dans une poubelle non loin de la table. Une fois le coin propre, je m'avancais dans les rues en ne faisant pas attention à la voiture de Julian qui été ouverte. Je leva les yeux pour regarder les habitations. Les maisons se ressemblaient toute. C'était légerement déprimant. Arrivée devant la superette, j'aperçu Julian qui m'attendais devant celle-ci avec un caddi. Je rentrai à l'intérieur avant de me tourner vers Julian: 'Le budget, il est de combien?". Je continuer d'avancer dans les rayons en attendant sa réponse et je commencais à faire une liste dans ma tête de ce que je voulais. De toute façon, je n'étais pas trés compliquer. Je mangeais surtout des fruits et des légumes. Non, je ne suis pas végétarienne. J'espérais d'ailleurs que Julian ne le remarquerais pas, car je sentais la phrase ironique qui allait sortir de sa bouche...

_________________

<< Tu pourra toujours donner tout l'or du monde, tu ne m'auras pas!>>
<< Edward, tu es peut être loin de mon coeur, mais tu reste à l'intérieur de celui-ci à jamais... <3 >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : "Tu chopes, tu bouffes et t'effaces"
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : Célibataire
♪ Ma tête : Il ny a que moi dans ma vie
♪ Sur l'avatar? : Ian Somerhalder
♪ Copyright : miles
♪ Double compte : Meg' Miley Hope
♪ Derrière l'écran : Guess who

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Overbooké

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Dim 11 Nov - 11:07

Sans surprise, elle me laisser pousser le caddi. En temps normal, je laurais encastré dedans, la laissant a son simple sort... Je me rendis compte que je metais enormement plains aujourd hui, je décida de faire de mon mieux pour que cela cesse, du moins pour la journée. "le budget est de combien?". Je sourit, biensur la réponse était : pas de limites. Je me réjouit de cette idée, jadorais cette expression, ca me ressemblait beaucoup. "Il ny a pas de limites, il ne depend que de toi, allant de zero a mille dollars si tu le souhaite...". On defillait entre les rayons, comme des mannequins défillaient sur un podium. Je regarda lhumaine a côté de moi et soupira, sauf que sur les podiums, les mannequins étaient toujours en compagnie dincroyable beauté, et non a côté dune sirene... Je souris, ma petite conscience me dit doucement, qu une sirene nest rien dautre qu une femme avec un corps de thon! Jeus un petit rire démoniaque quelle du entendre car elle me relooka. Je plongea mon regard dans le sien, tentant de lhypnotiser comme je le fait si bien, mais rien ne se passa, on mavait prévenu que personne navait ddinfluence sur celle ci... Jen fut pourtant tres decu, avec elle, aucune case retour...

Les minutes fillaient et je commencais a me dire quelle se foutait de ma gueule a trainer dans les rayons, a faire trois fois le tour avant de se décicer. Jattrappa plusieurs boites, de ravillis, cassoulet, soupes chinoises et truc du genre... ca commencait vraiment a me saouler. Elle ne broncha pas, et je me dis même quelle devait être satisfaite delle meme. Nous étions en novembre, et les magasins avaient déja sortis les décos de noël. Dailleurs, la station radio de lalimentation diffusait en boucle des tubes de noël. Javais horreur de cette période, tout le monde était si joyeux, chantait et samusaient a faire des bonhommes de neiges ou encore a jouer du violon au bord de la cheminée... Je ne comprenais pas les gens. Ils sobstinaient a fêter un jour qui avait perdu tout son sens depuis que le 25 décembre avait était industrialisé... Aujourdhui, le père noël primait sur le petit Jesus... Nous arrivions dans le coin femme du magasin, comprenant toute sortes de choses comme des brosses, du rouge a levres, du far a paupieres, du crayon, du liner des vernis et bien sur madame serviette et monsieur tampon étaient au rendez vous. Javais pas mal de vannes sur les regles a sortir, elle en aurait était des plus mal a laise. Jattrappa quelques boites et les mis dans le caddi. "Ca serai dommage que je vienne a te tuer uniquement a cause dune simple banalité..." Ma phrase était des plus basique, seulement avec un peu de reflexion elle voulait dire beaucoup. Je soulignais le fait que les humains nétaient rien plus qu une banalité, une vie toute tracée, sans quelle en soit des plus exitente. Je soulignais aussi ma vie dde vampire qui était tout le contraire. Longue et vivante. Jattrappa quatres bouteilles de Whisky avant de les poser dans le chariot, puis deux bouteilles de vin blanc, pour Lilly et moi a nos heures perdues. Je me tourna vers Isabella et mon impatience se fit ressortir "Bon ta bientot finis? Je nai pas que ca a faire moi de ressembler a un petit vieux qui fait les courses avec sa petite femme... "

_________________
«Maintenant que j’ai ton attention, écoute-moi bien. Tu viens pas dans ma ville menacer les gens auxquels je tiens!! T’en prendre à ma soeur? Mauvaise idée!!! Tu la laisses tranquille ou je te déchire en morceau parce que moi je crois en l’intérêt de tuer les messagers. Et tu sais pourquoi ? Parce que ça envoie un message! Edward veut quelque chose de moi? Tu diras à ce salaud de venir lui-même.»              «Les vampires ne peuvent pas procréer. Mais nous aimons essayer…»               «Choisis, mange, efface.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-liberty.forumactif.ws/
Regarde j'y crois pas! C'est:
avatar



♪ Citation : L'amour est une chose tellement belle
♪ A emménagé le : 07/04/2012
♪ Messages : 132
♪ Age : 26
♪ Je vis à : Forks
♪ Statut : En couple avec Edward Cullen
♪ Ma tête :
♪ My love :
♪ Sur l'avatar? : Kristen Stewart
♪ Double compte : Cherry E. Davis--Aria B. Maryn--Isabelle Faël
♪ Derrière l'écran : Cin'

Mes amis, mes amours, mes emmerdes
Relations:
Rps: Let's go

MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian] Jeu 22 Nov - 19:40

"Il n'y a pas de limites, il ne depend que de toi, allant de zero a mille dollars si tu le souhaite..." Bien evidamment, j'aurais du m'en doutais. Julian était un vampire et comme la plupart d'entre eux, il avait beaucoup d'argent. Il continuais à pousser le caddi et j'observais les rayons pour voir ce que j'allais prendre. En réalité, je chercher le rayon des fruits et légumes. Sans savoir pourquoi, Julian se mit à rire d'un coup. Je lui lançais un regard qui disait "sa va pas toi dans ta tête, un rendez-vous chez le psy peut être?". Mais je préférer me taire pour éviter de faire une nouvelle boulette. Je voulais aller vers le rayons des fruits et légumes quand je vis que Julian commencer à mettre des boites de conserves dans le caddi. Ravioli, soupe chinoise, cassoulet, tout y passer. Je le regardais sans rien dire une fois de plus. Je respirais calmement. Il croyais vraiment que j'avale tout sa? Il n'avais mis que de la mal bouffe, le genre de truc que je détester. On arrivait dans le rayons des femmes. L'odeur de tout les parfums et déodorants me monter d'ailleurs à la tête. Je ne comprenais pas comment toutes les filles qui se maquiller et se mettait trois tonnes de parfum. pour moi, le naturel était le mieux. Julian se dirigea vers les tampons et les serviettes pour en mettre quelques boites dans le caddi avant de me sourire: "Ca serai dommage que je vienne a te tuer uniquement a cause dune simple banalité...". Je secouais la tête pour soupirer. C'était une blague de mauvais goût mais pourtant vrai. J'hocha la tête avant de soupirer: "Certes...". Il ne s'attendait surement pas a une réponse de se genre. Il pensait peut-être que je l'aurais encore vanner ou pris la mouche. Il se dirigeais maintenant vers le rayon alcool. Vu tout ce qu'il avait mis dans le caddi, on aurait pu le prendre pour un alcoolique. Une fois sortit du rayon, il me regarda impatient: "Bon ta bientot finis? Je nai pas que ca a faire moi de ressembler a un petit vieux qui fait les courses avec sa petite femme... " Je rigolais doucement. Un petit vieux? C'était exactement ce qu'il était, du moins si on compter son âge vampirique. Je le poussa lègerement pour prendre le caddi en main. Je me dirigea vers le rayon des femmes en déposant le paquet de serviette: "Premièrement, je ne met pas de serviettes...". Le fait que je les poses sans rien lui avoir dit avant l'avait un peu énerver. Enfin, c'est ce que je pensais. Je me dirigea vers les boites de conserves pour tout reposer sauf la soupe chinoise. De temps en temps, sa pouvais changer mes repas: " De deux, je ne mange pratiquement que des fruits et légumes, la mal bouffe trés peu pour moi...". Je tournais le caddi dans le rayon des fruit et légumes pour en mettre dans le caddi. Je pris ensuite la direction des boissons pour y mettre une bouteille de coca et un pack d'eau. Arriver dans le rayon des confiserie, je mis un paquet de bonbon dans le caddi histoire de me faire plaisir. Je pris ensuite la direction des caisses. Pendant que Julian payait, je mis les courses dans des sacs avant de sortir du magasin avec le vampire. On s'approchait de sa voiture. Je me tourna vers lui: " Je suppose qu'on va poser sa chez toi... T'habite ou à Forks?"

_________________

<< Tu pourra toujours donner tout l'or du monde, tu ne m'auras pas!>>
<< Edward, tu es peut être loin de mon coeur, mais tu reste à l'intérieur de celui-ci à jamais... <3 >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regarde j'y crois pas! C'est:
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Face à face avec l'ennemi [PV Julian]

Revenir en haut Aller en bas
 

Face à face avec l'ennemi [PV Julian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SUPERMAN IV, LE FACE A FACE (1987)
» Face à face
» Nolwenn Leroy : Face à face (RTL-TVi - 07/12/2009)
» Liane Foly : Face à face (RTL-TVi 28/03/2008)
» Julie Taton : Face à face (RTL-TVi - 02/04/2010)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight-trahison :: Bienvenue à Forks :: Lycée-